Voilà un livre lu l'an passé dont je voulais parler ici car il m'a beaucoup plu, tant pas le thème abordé, que par le style de son écriture.

Ce livre est à lire de toute urgence car il a non seulement été un succès de librairie (10 prix littéraires), mais il a également séduit le milieu cinématographique si bien qu'une adaptation a été tournée avec au casting Anne Dorval, Emmanuelle Seigner, Tahar Rahim, Kool Shen, Dominique Blanc, Alice Taglioni... Ce film sort au cinéma le 2 novembre 2016, ce qui vous laisse peu de temps si vous ne connaissez pas ce livre et souhaitez l'apprécier avant de courir au cinéma pour la version filmée.

Le titre de ce livre, image très forte, a également été employé par François Hollande dans son discours lors de l'hommage national aux victimes du 13 novembre 2015 (clic).

 

 

Réparer les vivants - Maylis de Kerangal

 

 

Sur la quatrième de couverture, on peut lire ceci :

« Le cœur de Simon migrait dans un autre endroit du pays, ses reins, son foie et ses poumons gagnaient d'autres provinces, ils filaient vers d'autres corps. »

Réparer les vivants est le roman d'une transplantation cardiaque. Telle une chanson de geste, il tisse les présences et les espaces, les voix et les actes qui vont se relayer en vingt-quatre heures exactement. Roman de tension et de patience, d'accélérations paniques et de pauses méditatives, il trace une aventure métaphysique, à la fois collective et intime, où le cœur, au-delà de sa fonction organique, demeure le siège des affects et le symbole de l'amour.

 

Voici quelques appréciations de connaisseurs :

 

« Maylis de Kerangal signe son plus beau texte. Loin d’être le simple récit d’une transplantation cardiaque, ce roman est une véritable chanson de geste, une épopée moderne qui interroge notre rapport à la mort autant que notre rapport au langage. »
François Busnel, Lire

 

« Un livre promis à circuler de corps en corps, de cerveau en cerveau, porteur de vie. »
Marine Landrot, Télérama

 

« Maylis de Kerangal navigue avec fluidité entre l’épique et l’intime, sa prose, autant le dire, bouleverse. »
Olivia de Lamberterie, Elle

 

« Un vrai roman, un très grand roman, un extraordinaire roman. »
Bernard Pivot, Le Journal du Dimanche

 

 

Pour ma part, j'avoue que j'aimerais avoir du temps devant moi pour pouvoir le relire. Connaissant le sujet, j'imaginais bien que l'histoire serait très prenante. Mais je ne m'attendais pas à un style aussi particulier. Si bien qu'après avoir dévoré le livre pour en connaître toute l'histoire, j'aimerais le reparcourir pour en saisir les détails. Comme vous pouvez le voir sur cette vidéo, Maylis de Kerangal est une auteure très attachante avec une richesse d'écriture très subtile :

 

 

 

Le succès de ce livre a inspiré puisque Maylis de Kerangal a reçu une petite dizaine de projets d'adaptation. Dans cet article de Télérama où elle est interwievée en septembre 2016, elle explique comment s'est fait son choix parmi tous les projets que son livre a inspirés :  par ici .

 

A noter que la pièce de théâtre, adaptation du roman par Emmanuel Noblet, dont il est question dans l'article, et qui a été le grand succès du Festival off d'Avignon 2015 et également largement plébiscitée au Théâtre du Rond Point à Paris en septembre 2016, est maintenant jouée en province. Une page facebook lui est consacrée ici et vous pouvez trouver par là  les lieux et dates des représentations. Ici, dans notre région, pour une fois, nous aurons plusieurs choix. Parmi eux : Chalonnes sur Loire le 10 décembre 2016, Vallet les 2 et 3 mars 2017 !

Bonne lecture à vous si ce roman vous tente et songez à aller voir le film qui va sortir ! Je pense que nous ne serons pas déçus...