Michel Delpech s'en est allé hier soir après avoir lutté des mois contre la maladie... Je l'avais vu par hasard, en 1997, lors d'une fête à St Léger où avait été organisé un concert gratuit, exercice difficile pour un artiste qui doit conquérir un public venu souvent par simple curiosité. J'avais été étonnée de la qualité de sa prestation, il semblait extrêmement généreux avec le public, et puis je crois que nous étions tous très surpris de nous rendre compte de l'incroyable nombre de chansons que nous pouvions chanter par coeur tant elles faisaient partie de nos vies. Voilà encore un artiste parti trop tôt, mais dont l'oeuvre subsistera puisque elle fait désormais partie de notre patrimoine !

 

Parmi toutes ses chansons, je suis persuadée qu'il reste des pépites à découvrir (ses derniers albums ont été très peu diffusés par les radios) et parmi tous ses tubes, c'est cette chanson que je retiens pour cette belle allégorie de la République Française "Que Marianne était jolie".

 

Marianne, c'est le symbole de la République. D'après Wikipédia, on ne savait pas très bien pourquoi ce prénom, si ce n'est qu'à l'époque Marie et Anne étaient les prénoms les plus répandus dans les campagnes et chez le petit personnel des maisons bourgeoises, et ce n'est qu'en 1976 que fut découvert le lien avec une chanson révolutionnaire du pays albigeois dans laquelle Marianne représentait la France. Mais d'autres versions de ce choix subsistent, dont notamment le personnage de Marianne dans la pièce "L'avare" de Molière.

 

Pour ce qui est de sa représentation, une femme avec un bonnet phrygien (clic), elle est née pendant la révolution et c'est en 1877 que les premiers bustes sculptés font leur apparition dans les mairies. Le dernier modèle à avoir posé pour le buste de Marianne dédié aux mairies françaises est l'actrice Sophie Marceau en 2012.

Marianne a été l'inspiratrice d'autres statues allégoriques comme :

  • la "Statue de la Liberté", offerte par la France aux États-Unis et qui s'intitule "La liberté éclaire le monde",
  • la statue située place de la République à Paris (qu'on a beaucoup vue en 2015 sur nos écrans : une Marianne en bronze de 9,50 m placée sur un soubassement en pierre de 15 m de haut sur lequel sont sculptées les représentation de la Liberté, de l'Egalité et de la Fraternité,)
  • la statue appelée "Le triomphe de la République' située place de la Nation à Paris.

 

Une autre représentation de Marianne qu'on a beaucoup vue circuler lors des évènements de l'année passée est le tableau d'Eugène Delacroix intitulé "La liberté guidant le peuple" (clic).

Delacroix - la liberté guidant le peuple

 

Et puis Marianne, c'est aussi une présence dans notre quotidien : timbre-postes, monnaie, logo des documents officiels de la République Française.

 

Dans sa chanson, Michel Delpech fait référence à la naissance de la 1ère République en 1792, née de la Révolution et faisant suite à la monarchie absolue ("le jardin des fleurs de lys"). On retrouve l'allusion au chant révolutionnaire "Ah ça ira, ça ira !" (clic) et on y entrevoit aussi une évocation de Mai 68 ("des printemps qui brillaient sous son soleil"). Cette chanson, il l'avait dédiée à Ségolène Royal au moment des élections de 2007. "Marianne a 5 enfants, 4 fils qu'elle a perdus, et le cinquième aujourd'hui qu'elle ne reconnaît plus", il s'agit des 5 républiques qui se sont succédées. C'est toujours cruellement d'actualité quand certaines valeurs républicaines sont bafouées dans notre pays, Marianne a parfois bien plus que quelques rides au coin des yeux hélas !

 

Elle est née dans le Paris 1790
Comme une rose épanouie
Au jardin des fleurs de lys.
Marianne a cinq enfants
Qu'elle élève de son mieux
Marianne a maintenant
Quelques rides au coin des yeux.


Dieu ! Mais que Marianne était jolie
Quand elle marchait dans les rues de Paris
En chantant à pleine voix :
"Ça ira ça ira... toute la vie."
Dieu ! Mais que Marianne était jolie
Quand elle embrasait le cœur de Paris
En criant dessus les toits :
"Ça ira ! ça ira ! Toute la vie."

Il n'y a pas si longtemps
Que l'on se battait pour elle
Et j'ai connu des printemps
Qui brillaient sous son soleil.
Marianne a cinq enfants,
Quatre fils qu'elle a perdus
Et le cinquième à présent
Qu'elle ne reconnaît plus.

 (Paroles : Michel Delpech / Musique : Pierre Papadiamandis)

 

 

 

 Dés l'annonce de son décès hier soir par son épouse, les messages se sont multipliés sur les réseaux sociaux, démontrant combien ce chanteur était populaire. Voici quelques messages de personnalités que je suis (Fabienne Sintes, journaliste - Patrick Pelloux, urgentiste, écrivain, ex-Charlie..., Bruce Toussaint, journaliste - Nagui, animateur radio et télé - des politiques également comme François Hollande ou Ségolène Royal) puis le communiqué publié par la SACEM :

Delpech-Bruce Toussaint

Delpech-Fabienne Sintes

Delpech-François Hollande

Delpech-Nagui

Delpech-Pelloux

Delpech-Ségolène Royal

 

 

 

Delpech-Hommage Sacem