Continuons de faire le tour de cet étang récemment découvert après de nombreux rendez-vous manqués ...

 

2015-05-16-P1370339

 

2015-05-16-P1370343

 

 

2015-05-16-P1370358

 

 

Il faut dire que c'était vraiment miraculeux : le ciel s'étant dégagé, l'étang pouvait jouer à merveille son rôle de miroir d'eau;  une douce chaleur et pas un poil de vent, mais en plus pas l'ombre d'un humain dans les parages, nous ont permis de jouer les photographes en herbe en toute quiétude ! Bon si, juste un homme et son chien, mais seulement quand nous terminions notre tour, sûrement eux aussi complètement surpris de ce si beau temps soudain !

 

 

2015-05-16-P1370340

 

 

2015-05-16-P1370344

 

 

2015-05-16-P1370353

 

 

2015-05-16-P1370361

 

 

2015-05-16-P1370366

 

 

2015-05-16-P1370368

 

 

2015-05-16-P1370373

 

 

2015-05-16-P1370378

 

 

2015-05-16-P1370384

 

 

2015-05-16-P1370390

 

 

2015-05-16-P1370404

 

 

2015-05-16-P1370414

 

 

2015-05-16-P1370422

 

 

2015-05-16-WP_20150516_001

 

 

2015-05-16-WP_20150516_002

 

 

Et alors, j'ai trouvé cette parenthèse encore plus magique quand, rentrant à la maison à quelques kilomètres à vol d'oiseau, j'y ai découvert un ciel noir comme un cul de chaudron, me faisant penser qu'aucune éclaircie n'avait pu percer à cet endroit. Nous avions vraiment eu une chance incroyable !

Nous remercions bien chaleureusement Marie-Thé qui nous a permis grâce à son blog de connaître ce joli lieu de promenade où nous avons pu passer un bon moment. Pas de doute, nous y retournerons...

 

Citation Annegarn paysage poème