Avez-vous un arbre dans votre vie ?

Un arbre que vous trouvez particulièrement beau,

Un arbre qui vous est cher parce qu'il est lié à votre famille, à votre histoire personnelle,

Un arbre qui vous interpelle car il a été le témoin de faits historiques,

Un arbre dont vous êtes fier parce qu'il a une vocation sociale ou culturelle ?

 

Si oui, il ne tient qu'à vous pour que cet arbre devienne davantage connu et fasse l'admiration de tous !

 

C'est le magazine "Terre Sauvage" qui a eu cette idée il y a trois ans : élire l'arbre de l'année ! Le principe est simple : on pose sa candidature sur le site dédié. Dès le mois de mars, un jury sélectionne un arbre de l'année par région. Puis ensuite, d'avril à septembre, le public vote pour élire le gagnant national parmi les arbres sélectionnés dans chaque région ! Le jury propose également son lauréat. A partir de septembre, un travail photographique est fait en vue d'une exposition et d'articles de presse.

 

Pour en savoir plus, rendez-vous ici

et si vous souhaitez présenter votre arbre, inscrivez vous

avant le 15 mars 2015 à minuit.

 

C'est grâce à l'émission "Silence ça pousse" que j'ai eu plus de renseignements sur ce concours. La personne qui en a fait la présentation  a bien insisté sur le fait que ce n'est pas forcément l'esthétique de l'arbre qui compte. L'histoire qui lie l'humain et l'arbre a une grande importance.  Un enfant, une association, une famille, une école, une entreprise ou une commune peuvent candidater.

 

Les arbres de l'année 2014 étaient les suivants  :

Prix du jury : un vieux chataigner presque millénaire présenté par le village corse de Pianello comme le symbole de la revitalisation de l'économie locale grâce à la remise en production de la farine de châtaigne.

 

chataignier pianello

 (Photo NicolasVan Ingen et Jean-François Hellio / Terre Sauvage)

 

Un "prix spécial du jury" a été accordé au hêtre ressuscité de la forêt des Carmes à Pont-à-Mousson (Lorraine), à l'occasion du centenaire du commencement de la première guerre mondiale. Cet arbre complètement décimé par les bombes a réussi à repousser, en deux troncs, symboles désormais de la vie qui triomphe de la guerre. Il était présenté par un groupe de techniciens de l'ONF.

 

hêtre lorraine

(Photo NicolasVan Ingen et Jean-François Hellio / Terre Sauvage)

 

 

Prix du public : le chêne vert de François 1er à Cherves-Richemont (Poitou-Charente). Comme son nom l'indique, il aurait été planté le jour de la naissance de François 1er à Cognac, soit le 12 septembre 1494. C'est une association qui le présentait. La voici avant quelle ne sache l'heureuse issue des résultats :

 

Une mention spéciale a été donnée à un arbre étranger ; il s'agit d'un survivant du 11 septembre à New-York.

 

 

 

Si nous n'avons pas d'arbre à proposer pour une candidature, nous pourrons au moins admirer les arbres candidats et voter pour notre favori dans quelques semaines. A suivre ....