Grand-mère est donc partie par les rues de la ville. Plutôt que de la suivre dans la foule, nous décidons de couper à travers champs (oups, à travers rues plutôt) afin de mieux la voir.

Quelques petites photos dans le mythique Passage Pommeraye, hélas bondé en ce samedi après-midi et en plus en travaux en ce moment jusqu'en 2015 :

01-2014-06-07-P1260780

02-2014-6-07-P1260781

03-2014-06-07-P1260782

Et, au détour d'une rue :

04-2014-06-07-P1260786

Au coin d'une autre rue :

05-2014-06-07

 


Un peu plus loin, face à la cathédrale :

06-2014-07-06-P1260790

 


Enfin nous nous retrouvons Cours Saint Pierre, qui va être le point de chute des deux géants pour cette soirée du samedi.

Et oui, nous avons suivi cet après-midi-là la Grand Mère. Mais un deuxième personnage de la saga des Géants était aussi en ville cette année. D'ailleurs, pendant les semaines qui ont précédé ce week-end festif, la rumeur allait bon train : le programmes indiquaient "P.G.".... étaient-ce les initiales de la Petite Géante que nous avions vue en 2011, ou bien ces deux lettres désignaient-elles le Petit Géant, déjà connu des nantais lui aussi ? Suspense total !!!

En fait, il s'agissait du Petit Géant noir que nous avons découvert peu après l'arrivée de la Grand Mère sur le cours St Pierre :

07-2014-06-07-P1260793

 

08-2014-06-07

 

09-2014-06-07

 

10-2014-06-07

 

11-2014-06-07

 

12-2014-06-07

 

12A-2014-06-07

 

12B2014-06-07

 

13-2014-06-07-P1260797

 

15-2014-06-07

 

16-2014-06-07

 


Pour finir, même si la photo est de mauvaise qualité, j'aime bien ce tête-à-tête du Petit Géant et de la fameuse Tour Lu (anciennement Lefèvre-Utile, les inventeurs du célèbre Petit Lu nantais) :

14-2014-06-07-P1260798

 

Voilà pour ce petit racontage de ce nouvel épisode de la saga des Géants. Nous n'en avons vu qu'une toute petite partie. Il y a eu des moments forts tout au long du week-end : le Petit Géant endormi dans son hamac devant le mur de Planck tous feux allumés (les artistes photographes ont pu faire de très jolis clichés), la danse de la Grand-Mère et du Petit Géant le samedi soir après notre départ, le moment où le Petit Géant a dansé seul au milieu de la foule qui a été entrainées elle aussi dans sa danse, des percussionnistes chacun défilant sur deux voitures entassées l'une sur l'autre....

Pour la partie que nous avons vue, j'ai regretté le trop peu de musique festive (par rapport à 2011 où on se sentait vraiment dans une ambiance particulière) et le fait de ne pas avoir pu voir la Grand-Mère debout avec sa canne. Nous l'avons vue roter après son whisky, mais on dit qu'elle pétait, que ses pets soulevaient sa jupe et que cela sentait... la vanille !

On peut féliciter :

- les 150 bénévoles qui ont oeuvré pour veiller sur les défilés avec 500 000 spectateurs venus pour l'évènement,

- les 130 lilliputiens qui ont actionné les Géants,

- les 80 personnes qui ont participé à la fabrication de ces marionnettes géantes au visage tellement expressif,

- le génial créateur Jean-Luc Courcoult qui réinvente l'émotion et la poésie dans la ville,

- et bien-sûr la ville de Nantes qui offre un véritable spectacle populaire complètement gratuit !

Bon, comme tout est perfectible, il faut signaler les voix qui s'élèvent parce que Royal de Luxe investit toujours le centre-ville (extrait de Ouest-France) :

Coup de gueule d'un éducateur de la ville de Nantes, fatigué du côté centre-ville des géants. « Quand tu parles des géants de Royal aux gamins de la Boissière, c'est pas compliqué, ils ne connaissent pas... Alors voilà. C'est très bien d'emmener pour la première fois le petit géant aux Dervallières (samedi, ndlr) mais on attendait la suite. Que les géants osent vraiment sortir du centre-ville pour se balader dans des quartiers moins friqués et toucher... tous les mômes. Décentraliser un petit bout du spectacle, ça fait petit braquet. Ce sont des géants oui ou m.. ? »

Le Lundi de la Pentecôte, les Géants s'en sont allés. La Grand Mère avait organisé son enterrement, passage symbolique d'un monde à l'autre, joyeux et en forme de parade nautique, et les nantais étaient invités à venir vêtus de blanc. Prochains épisodes maintenant à Liverpool cet été, puis en Irlande, Australie, Belgique, au Chili et aux Etats-Unis !

 

(Pour infos, le site de la Compagnie Royal de Luxe : clic)