La sieste était donc terminée. Comme toute grand-mère irlando-bretonne qui se respecte, il lui fallait son petit remontant avant d'entâmer l'après-midi :

00-2014-06-07-Whisky

 

Oups, un petit rot !

01-2014-06-07-Rot

 


On pouvait donc ranger la précieuse fiole :

02b-2014-06-07-P1260767

 

Grand-Mère demanda ensuite ses lunettes, encore un défi sportif pour les lilliputiens :


 

02-2014-06-07-Lunettes

 

Soudain, une détonation se fit entendre, accompagnée d'un nuage de fumée !

03-2014-06-07-P1260769

 

Cris de la foule !!! C'est la porte du coffre-fort de Grand-Mère qu'on vient de faire sauter !!!

04-2014-06-07-P1260777

 

On en extrait le livre des mémoires de Grand-Mère afin qu'elle puisse se remémorer ses souvenirs ... Ce coffre était donc le symbole des mémoires verrouillées et des histoires que plus personne ne raconte.

05-2014-06-07-histoire

 

il faut ici que je précise ce qui s'est passé avant notre rencontre avec Grand-Mère le samedi pendant sa sieste :

Elle a déboulé du fin fond de l'espace temps pour se retrouver en ville le jeudi matin. Son voyage est impressionnant puisque les Géants vivent à 14 milliards d'années lumières, au-delà du mur de Planck des astro-physiciens (sorte de limite imaginaire de la connaissance de l'univers et dont le nom vient du physicien allemand Max Planck, ami d'Einstein).

Il lui fallait donc beaucoup beaucoup de repos après un tel périple. Plus de 6 000 nantais sont venus, rien que durant la journée du jeudi, la contempler endormie dans le hall du Théâtre Graslin. Au bout de deux jours, elle avait retrouvé ses esprits ; en effet, lors de ce genre de voyage, l'âme arrive toujours après le corps !!!

C'est donc le samedi midi, bien remise de son périple intersidéral, qu'elle s'est présentée au public du haut du Pont Tbilissi comme étant la grand-mère de Nantes. Elle ajoutait espérer "que ces trois jours de fête sauront vous faire penser aux anciens d'aujourd'hui...".

Voici l'intégralité de son discours de présentation :

« C’est avec un immense carillon de bonheur que j’ai traversé les 14 milliards d’années  lumières qui me séparaient de vous.  A mon passage dans l’immensité du cosmos, les étoiles tintaient comme du cristal. Cet  orchestre sonore berçait mes tympans de milliers de frissons dont les sons s’évaporaient  dans l’écho des galaxies.  Dans un raccourci mystérieux, mon corps fut immédiatement sur place alors que mon âme  prenant des chemins parallèles mit deux jours à me rejoindre.  Comme tout bagage, je n’emportais qu’un coffre fort à mémoire plein de souvenirs.

Pour ce voyage j’ai décidé d’emmener l’un de nos plus jeunes Géants venu bercer vos rêves  il y a une dizaine d’années.  Nous avons donc traversé le mur de Planck pour être à vos côtés.  Pour accueillir ce Géant et le rassurer j’ai édifié un mur de phares de voitures, que certains  d’entre vous ont déjà vu ; mais que lui prendra comme un morceau de galaxie.  Je suis convaincue que ces trois jours de fête populaire sauront vous faire penser aux  anciens d’aujourd’hui, balayer la course effrénée de notre monde, emprisonnés dans les  mâchoires d’une armée de crocodiles installés dans les sommets des immenses gratte-ciels.  Je suis ici simplement pour une virgule d’histoire, un petit frisson, une vibration de cristal  apaisante.

Nantaises, nantais, je suis la grand-mère de Nantes !

Après ce petit voyage je repartirai…  Mais que personne n’en doute si mon passage vous a plu je reviendrai à vos côtés.  Nantaises, nantais, allons dès maintenant parcourir les trottoirs et les pavés de la ville ; qui  pour peu qu’on les entende rayonnent de bruits lointains comme les vibrations d’un volcan  enterré, toujours vivant.  Que commence la fête !"

(Source : Presse Océan)

 

La Grand-Mère est le premier personnage de la saga des Géants qui parle. « La grand-mère est la mémoire et elle est celle qui raconte les histoires » a précisé son créateur. Sa langue est inconnue, généreux mélange de toutes les sonorités de la terre, asiatiques, arabes, romanes, anglo-saxonnes ...  :


 

Deux interprètes sont donc présents pour traduire en français et en langue des signes :

2014-06-07-TradP1260775

 

Sur le site du journal La Croix (CLIC), Jean-Luc Courcoult, le créateur de la troupe "Royal de Luxe" a déclaré avoir une pensée pour les anciens : 

« Ceux qu’on gardait chez soi, autrefois, l’âge de la vieillesse venue. Ils s’étaient occupés de vous, lorsque vous étiez enfants. C’était à votre tour. À présent, soit on les laisse seuls, soit on les place en maison de retraite. Dans une société mondialisée, qui ne pense qu’en termes de rentabilité, ils sont bons à jeter. Or, ils ont tant de chose à apporter, à dire. Leur expérience, leur mémoire, leur humanité ».

 

Quand nous l'avons vue, Grand Mère nous a raconté ses souvenirs des chantiers navals : alors qu'ils étaient en pleine croissance, une grosse tempête est venue les détruire, brisant les rêves de la population et laissant pour unique souvenir une immense grue jaune.

Tout au long du week-end, elle a égréné différents épisodes joyeux ou douloureux de l'histoire nantaise comme l'incendie de la cathédrale, la traite négrière, le pont transbordeur et le comblement de l'Erdre.

Son évocation des chantiers navals terminée, vint le moment du rangement des lunettes dans leur étui géant :


06-2014-07-06-rgt lunettes

 

Puis ce fut le départ à travers les rues bondées du centre ville :

08-P1260779

Prochainement la suite, avec des photos du deuxième géant venu à Nantes cette année .....